Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
45%

A La Réunion, les lycéens partent à la rencontre du Tuit-tuit !

Le 2 février, la Société d’Etudes Ornithologiques de La Réunion a réalisé une intervention scolaire sur le terrain en compagnie de 20 élèves de terminale des Bac Pro Gestion des Milieux Naturels et de la Faune du Lycée agricole de Saint-Paul. L’occasion pour quelques élèves d’observer une scène des plus rares…

Intervention scolaire sur le terrain © SEOR

Immersion complète au sein du Massif de la Roche-Ecrite

 Les 20 élèves de la classe de terminale des Bac Pro GMNF du Lycée Agricole de St Paul ont rejoint 2 salariés de la SEOR dans le village de Dos d’Ane, une des portes d’entrée du Parc National.

Jean-François et Damien, deux salariés de la SEOR, ont alors présenté l’association aux élèves et expliqué les menaces qui pèsent sur le Tuit-tuit, en abordant notamment le sujet des Espèces Exotiques Envahissantes (EEE).

Après leur avoir présenté les objectifs et les premières avancées du programme LIFE BIODIV’OM, ils ont ensuite guidé tout le groupe sur un sentier afin d’aller sur le terrain et espérer croiser la route du Tuit-tuit.

Zoom sur les actions de gestion des prédateurs

Durant le trajet, les élèves ont pu prendre connaissance des dispositifs (postes de dératisation, cages à chat, caméras à détection automatique,…) mis en place pour contrôler les prédateurs tels que le rat ou le chat.

Malheureusement comme souvent à cette période de l’année, la pluie a fait son apparition à la mi-journée, ce qui n’a pas facilité la tâche des agents pour détecter les oiseaux. Seuls quelques élèves ont pu apercevoir un couple de Tuit-tuit qui se déplaçait avec ses 2 poussins, une scène rare à observer ! Les autres devront revenir pour avoir la chance de croiser le passereau le plus menacé de l’Ile !

Tuit-tuit juvénile © Jaime MARTINEZ

Impliquer les populations locales

La mise en place d’interventions en milieu scolaire fait partie d’un vaste programme de sensibilisation visant à impliquer les populations locales et les décideurs locaux dans la protection des espèces menacées. Ainsi, sur chaque territoire, 6 interventions scolaires en classe et sur site doivent être effectuées tous les ans.

Pour en savoir plus sur les actions déployées sur le Tuit-tuit