Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
50%

Conférence au Centre universitaire de Mayotte : focus sur le Crabier blanc !

Le vendredi 6 mai, l’association GEPOMAY a organisé une conférence au Centre Universitaire de Mayotte (CUFR). L’occasion de présenter l’association, le Crabier blanc et les protocoles mis en place pour suivre et protéger l’oiseau le plus menacé de l’île auprès du public venu pour l’occasion.
Conférence au CUFR de Mayotte – GEPOMAY

Le Crabier blanc, une espèce emblématique de l’île

Le Crabier blanc est un petit héron qui se reproduit uniquement sur 4 îles dans le monde : Madagascar, Aldabra (Seychelles), Europa (TAAF) et Mayotte sur laquelle environ 30% de la population reproductrice est installée. Cette espèce est menacée à l’échelle mondiale (Statut UICN : EN), impactée notamment par la destruction de ses habitats d’alimentation et de reproduction, les zones humides (mangroves, prairies humides…) mais également par le dérangement et la potentielle prédation de certaines espèces exotiques envahissantes animales comme le Rat noir.

Crabier blanc – Steeve Mathieu/GEPOMAY

Comment suivre et protéger l’espèce ?

Pour protéger l’espèce sur le territoire mahorais, l’association GEPOMAY mène diverses actions dans le but de suivre les effectifs de l’espèce et la tendance de la population, de protéger l’espèce des prédateurs et de restaurer les habitats, notamment les prairies humides, sites d’alimentation du Crabier blanc.

Pour réaliser le suivi, le GEPOMAY procède chaque année à des suivis en ULM ou par drone via l’entreprise DroneGo. En 2021, l’association a mis en place un protocole innovant afin d’affiner les suivis et s’approcher au plus près des effectifs réels des populations présentes à Mayotte Depuis 2019, l’association a également déployé des actions de lutte contre le Rat noir dans certaines mangroves où nichent l’espèce.

Pour plus d’informations, vous pouvez visionner la conférence universitaire ici :