Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
24%

Début de l’étude des larves de mérous à Saint-Martin !!

Après une formation par les spécialistes de la société ECOCEAN, les agents de l’AGRNSM ont débuté les captures des post-larves pour augmenter les connaissances sur le recrutement et la colonisation des poissons sur les habitats côtiers sous-marins de Saint-Martin.

Mise en place des systèmes de capture de larves © AGRNSM

La méthode de la PCC

La PCC (Post-Larval Capture and Culture) est une technique de capture et culture de post-larves marine. La post-larve de poisson est le dernier stade larvaire de leur cycle de vie océanique. Dans la grande majorité (plus de 95%) ces post-larves disparaissent par prédation naturelle. La PCC consiste donc à prélever ces larves avant cette forte mortalité afin de renforcer les populations de poissons.

Cette étude permet de savoir à quelle période et quelles espèces s’installent dans les eaux côtières de l’île. L’équipe de l’AGRNSM est renforcée par une stagiaire venue spécialement pour cette mission et par des bénévoles. L’étude se déroulera sur 7 mois, les échantillonnages se faisant à chaque nouvelle lune. Les premiers résultats seront rendus à la fin de l’année.

Saint-Martin

Concrètement, à Saint-Martin, il s’agit d’explorer les périodes de colonisation sur les petits fonds côtiers, des post-larves des poissons récifaux dont les mérous de Nassau et les mérous géants, après leur premier stade de vie au large via le déploiement d’engins lumineux et d’habitats artificiels pendant plusieurs mois.

Des espèces fortement menacées

Outre le manque de réglementation, d’autres menaces telles que les activités humaines contribuent à la destruction des habitats essentiels des mérous : aménagements côtiers, rejets d’eaux usées, défrichement du littoral, sur-fréquentation des zones récifales, etc. De plus, les récifs coralliens, habitat fréquenté par le Mérou géant et le Mérou de Nassau souffrent particulièrement des conséquences des changements globaux, induisant une diminution du couvert corallien et des épisodes de blanchissement corallien. Une meilleure protection de ses habitats permettra de renforcer leurs statuts de conservation.