Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
22%

Début des échanges sur le corridor écologique en Martinique

En novembre, la coordinatrice locale du Life BIODIV’OM du Parc Naturel de Martinique a rencontré André PROSPER, représentant de l’Exploitation Agricole du Galion (EAG) et acteur principal concerné par le projet de corridor écologique.

Nancy JACQUELIN, coordinatrice locale du Life BIODIV’OM en Martinique et André PROSPER, représentant de l’Exploitation Agricole du Galion © PNM

La démarche de concertation

La rencontre entre les deux acteurs fut l’occasion de présenter le programme Life BIODIV’OM et les enjeux de préservation du Moqueur gorge blanche en Martinique mais également de recueillir des éléments sur les activités agricoles pratiquées par l’EAG (essentiellement de l’élevage bovin et de la culture de canne à sucre) sur la presqu’île de la Caravelle. Cette rencontre a ainsi pour objectif de mettre en perspective le projet de corridor écologique sur des parcelles essentiellement dédiées au pâturage du bétail (vaches brahman).

Le corridor écologique

Un corridor écologique est une zone de passage reliant deux espaces naturels favorisant ainsi la migration, le déplacement et la survie de certaines espèces.

Dans le cadre du Life BIODIV’OM, un corridor écologique sera créé en Martinique sur la Presqu’île de la Caravelle afin de relier deux populations isolées de Moqueur gorge blanche et ainsi permettre d’assurer la pérennité de l’espèce. Ces zones étant séparées par des terrains agricoles, le PNM engage ainsi un processus de concertation avec les agriculteurs locaux afin de trouver le meilleur moyen d’allier activités agricoles et protection de la biodiversité.