Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
28%

Des résultats prometteurs à Saint-Martin !

L’Association de Gestion de la Réserve Naturelle de Saint-Martin continue ses prospections de la colonisation larvaire sur les petits fonds côtiers de l’île de Saint-Martin avec la méthode d’échantillonnage par des dispositifs lumineux. Cette deuxième session de capture est très positive: des mérous dans les échantillons !!! Au moins deux espèces différentes. Ils sont en grossissement dans une ferme d’élevage pour confirmer l’espèce avant d’être relâchés. Suspens !

Biohut installés à Tintamarre – ©Remy Dubas COMP

La PCC

La PCC (Post-Larval Capture and Culture) est une technique de capture et culture de post-larves marine. La post-larve de poisson est le dernier stade larvaire de leur cycle de vie océanique. Dans la grande majorité des cas (plus de 95%) ces post-larves disparaissent par prédation naturelle. La PCC consiste donc à prélever ces larves avant cette forte mortalité afin de renforcer les populations de poissons.Cette étude permet également de savoir à quelle période et quelles espèces s’installent dans les eaux côtières de l’île.

ECOCEAN

ECOCEAN, partenaire de l’AGRNSM, est revenu sur l’île à l’occasion de cette session de février pour former les agents de la Réserve Naturelle à une autre technique d’étude : les nurseries artificielles (#BioHut) implantées autour de l’île pour étudier les espèces qui s’y installent. Certaines avaient déjà été installées lors du premier passage d’ECOCEAN en octobre dernier et des comptages ont pu être faits.

Là encore, les résultats sont bons : des petits mérous de Nassau ont été observés  dans les BioHut !

Les BioHut

Les BioHut sont des nurseries artificielles, des petits habitats installés pour permettre aux jeunes stades larvaires de trouver de la nourriture, se cacher des prédateurs et grandir correctement.