Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
50%

Deux zones humides de Mayotte en cours de labellisation RAMSAR !

A Mayotte, le GEPOMAY travaille depuis quelques mois sur le projet de labellisation RAMSAR de deux zones humides majeures à Mayotte : le Lac Karihani, seul lac d’eau douce de l’île et la baie de Boueni, possédant la plus vaste mangrove de l’île.
Lac Karihani – GEPOMAY

Qu’est-ce qu’une labellisation RAMSAR ?

Le 2 février 1971, 171 pays dans le monde ont signé dans la ville d’Iran, Ramsar, la « Convention relative aux zones humides d’importance internationale » dont l’objectif est d’assurer leur conservation et leur utilisation durable, en engageant les pays à enrayer leur dégradation ou disparition.

Un site labellisé RAMSAR est donc une zone humide reconnue à l’échelle internationale que la France s’engage à protéger. Elle permet notamment la mise en place d’un plan de gestion sur ces sites, impliquant le déploiement d’actions en faveur du site et de la biodiversité qu’il abrite.

Actuellement, la France compte 52 sites RAMSAR dont 12 en Outre-mer. A Mayotte, la seule et unique zone humide RAMSAR est la Vasière des Badamiers.

Vue aérienne sur la Vasière des Badamiers – Yane MAINARD

Vers de nouvelles zones humides RAMSAR à Mayotte !

Dans le cadre du projet LIFE BIODIV’OM, le GEPOMAY a pour objectif la labellisation de nouvelles zones humides majeures pour la biodiversité et notamment pour le Crabier blanc, oiseau le plus menacé de l’île. Ainsi, l’association a défini deux sites pour être labellisés RAMSAR, le Lac Karihani, site d’alimentation pour de nombreuses espèces dont le Crabier blanc et la baie de Boueni et sa mangrove, site de reproduction du héron.

Pour pouvoir être inscrit au processus de labellisation RAMSAR, les sites doivent répondre à au moins l’un des 9 critères établis par la convention RAMSAR.

Une démarche par étape

Le GEPOMAY a ainsi organisé le tout premier comité de suivi pour les nouvelles labellisations RAMSAR le 02 février 2022, journée mondiale des zones humides. Plusieurs acteurs locaux ont ainsi répondu présents tels que :

  • le Parc naturel marin de Mayotte (PNMM)
  • la Direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (DAAF)
  • le Conservatoire botanique national de Mascarin (CBNM)
  • la Direction de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DEAL)
  • le Conservatoire du littoral (CDL)
  • l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN)
  • l’association RAMSAR France
  • la Communauté de communes du sud de Mayotte (CCSud)

Les comités consultatifs ont pour objectif de recueillir l’avis des acteurs locaux sur des informations nécessaires à la rédaction de la fiche descriptive RAMSAR (FDR, exemple FDR Vasière des Badamiers). Ce document centralise différentes informations concernant le site :

  • Description du site
  • Faune et flore remarquable du site
  • Description des critères de sélection RAMSAR
  • Valeurs sociales et culturelles du site
  • Mesures de conservation actuelles et proposées
  • Actions de communication

Le GEPOMAY est désormais placé comme l’organisme coordinateur de la mise en place de ce label de zone humide d’importance écologique internationale.  À terme, cela permettra de mettre en œuvre des plans de gestion précis au niveau de ces sites et d’augmenter leur visibilité.

Venez découvrir les zones humides de Mayotte

Au mois de février, le GEPOMAY propose des sorties gratuites (inscriptions obligatoires) afin de découvrir les zones humides les plus importantes de Mayotte. N’hésitez pas à vous inscrire pour les dates suivantes :

Chaque sortie sera guidée par un expert du site qui pourra vous expliquer son travail sur le milieu. Les informations supplémentaires vous seront transmises après inscription.

08/02/2022