Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
40%

En Guyane, des étudiants en quête d’informations sur les Îles du Salut

Depuis le mois d’octobre et jusqu’en mars 2021, 4 étudiants de BTS « Gestion et Protection de la Nature » du Lycée agricole de Matiti participent à un projet tutoré proposé par le GEPOG dans le cadre du volet Mérou géant du programme Life BIODIV’OM. Leur mission consiste à réaliser une étude visant à récolter des données sur les loisirs basés sur la nature sur les Iles du Salut, un site naturel et culturel très touristique.

Étudiants BTS GPN sur les Îles du Salut © GEPOG

Le projet tutoré

Pour ce faire, les étudiants devront recueillir un certain nombre d’informations auprès des visiteurs du site via des enquêtes de terrain. Ces données seront ensuite traitées à l’aide de la méthode TESSA, une boîte à outils standardisée qui permettra à terme d’analyser la valeur site pour les loisirs basés sur la nature.

Plusieurs sessions d’enquête seront programmées tout au long du projet et veilleront à être réparties de manière à obtenir un échantillonnage représentatif d’une année. Des rencontres avec les professionnels du tourisme et autres parties prenantes du site sont également prévues afin de recueillir les différentes visions.

Cette action sera intégrée dans un rapport plus global d’évaluation des services écosystémiques sur les Iles du Salut.  Les bénéfices liés à l’aspect culturel et historique du site ainsi qu’à la récolte des produits sauvages y seront également analysés.

Qu’est-ce qu’un service écosystémique ?

Les services écosystémiques se définissent comme l’ensemble des bénéfices que la nature procure à l’Homme. Leur évaluation permet de mettre en évidence l’utilité de la fonction écologique, d’une part pour le bien-être humain, et d’autre part pour l’économie.

Ces services écosystémiques se divisent en plusieurs catégories :

  • Services d’approvisionnement :
    • Récolte de produits sauvages (champignons, baies, chasse, pêche)
    • Denrées cultivées (aquaculture, cultures céréales ou fruits)
  • Services de régulation :
    • Protection côtière (mangrove, falaise, tourbière)
    • Régulation du climat (stockage du carbone par la forêt)
  • Services culturels :
    • Bien-être physique ou mental (sensation de bien-être…)
    • Loisirs basés sur la nature (pêche sportive, plaisancière, plongée…)

Pourquoi évaluer les services écosystémiques fournis par une espèce ou un site naturel ?

Ces évaluations ont pour objectif de récolter des données qualitatives, quantitatives ou monétaires permettant de convaincre ou d’influencer des acteurs, grand public, gestionnaires, propriétaires, décideurs politiques afin de les sensibiliser à l’utilité d’un site ou d’une espèce et ainsi valoriser les avantages que ces derniers fournissent à l’Homme.

Pour en savoir plus sur les services écosystémiques : http://www.fao.org/ecosystem-services-biodiversity/fr/