Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
13%

Formation TESSA 2019

Martinique et Saint-Martin : formation à un nouvel outil d’évaluation de l’impact des actions du projet LIFE !

Au cours du mois de janvier 2019, une formation sur la méthode TESSA a été effectuée en Martinique et à Saint-Martin. On vous explique ici ses objectifs.

Photo de groupe pour la fin de la formation TESSA 2019 en Martinique © Florent BIGNON/LPO

Du 14 au 17 janvier et du 21 au 23 janvier 2019, une formation sur l’outil TESSA a respectivement eu lieu en Martinique et à Saint-Martin, organisée par la Ligue pour la Protection des Oiseaux, coordinateur nationale du Life BIODIV’OM. Cette nouvelle méthode sera mise en place dans le cadre du Life BIODIV’OM par les bénéficiaires associés dont le Parc Naturel de Martinique et la Réserve Naturelle Nationale de Saint-Martin dans le but de mettre en avant l’impact des actions du projet sur l’Homme.

L’outil TESSA

Lors de ces formations, l’équipe de la LPO a présenté aux bénéficiaires associés ainsi qu’aux acteurs intéressés, une méthode permettant d’évaluer les bénéfices que la nature fournit à l’Homme tels que l’approvisionnement en nourriture, la protection côtière, la récolte de produits sauvages ou encore les loisirs basés sur la nature.
Cet outil, présenté sous forme d’un guide interactif, permet d’apporter de nouveaux arguments en faveur de la préservation de la conservation d’une espèce ou d’un espace en apportant des valeurs quantitatives aux bénéfices que l’Homme tire de la nature.

Les ateliers participatifs

Au cours de ces formations, des ateliers participatifs ont eu lieu, permettant aux acteurs présents d’appliquer directement les méthodes de l’outil. Ces ateliers participatifs sont à la base de la méthode TESSA puisque cette dernière s’articule majoritairement autours d’ateliers de concertation avec des personnes ou des structures en lien avec l’habitat ou l’espèce ciblée par l’étude.
Ces ateliers participatifs permettent d’obtenir l’ensemble des informations et des connaissances nécessaires à la bonne prise en compte des bénéfices que toutes les personnes tirent du site ou de l’espèce et de son habitat.

Les visites sur le terrain

Les formations se sont achevées par la visite des sites concernés par les actions du Life BIODIV’OM sur lesquels les études d’évaluation des avantages fournis par la nature seront effectuées au cours du programme. Ainsi, les équipes du Parc Naturel de Martinique ont fait découvrir le site de la Presqu’île de la Caravelle aux formateurs de la LPO et plus particulièrement l’habitat du Moqueur gorge blanche, l’espèce elle-même et la mangrove présente sur le site. Une rencontre avec un pêcheur local a également été organisée afin de pouvoir découvrir la pêche locale à la nasse et les bénéfices fournit par la pêche.
A Saint-Martin, les équipes de la Réserve Naturelle Nationale de Saint-Martin ont emmené les formateurs de la LPO découvrir la réserve et les différents îlets présents dans la zone.

Pour en savoir plus :

www.birdlife.org/worldwide/science/assessing-ecosystem-services-tessa
tessa.tools