Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
30%

La Guyane et Toulouse échangent autour des savanes

Le 27 février, l’association guyanaise GEPOG a effectué une webconférence en présence de 12 étudiants du master « Écologie, Biodiversité, Évolution » (EBE) de l’Université Toulouse III – Paul Sabatier.

Webconférence entre le GEPOG en Guyane et l’Université Paul Sabatier de Toulouse © L. Legal Université Toulouse III 2020

Une conférence par an

Dans le cadre du Life BIODIV’OM, une conférence par an en milieu universitaire ou dans des formations naturalistes est effectuée dans le but de présenter le programme et les avancées sur les différents territoires. Au sein de ces conférences, différentes thématiques sont abordées en fonction des problématiques de chaque territoire et des spécificités des formations (gestion des espèces exotiques envahissantes, restauration des milieux…).

La Guyane et l’Université de Toulouse

Pour la Guyane, cette première webconférence a été l’occasion d’échanger autour des savanes, milieu rare, méconnu et extrêmement menacé. Le GEPOG a notamment abordé les problématiques de la menace principale qui pèse sur cet écosystème, les espèces exotiques envahissantes végétales comme l’Acacia mangium ou le niaouli mais aussi parler plus généralement des projets européens Life+ Cap DOM et Life BIODIV’OM.

Cette webconférence a permis de mettre en évidence les liens entre le monde de la recherche et celui des autres professionnels de l’environnement, les conflits d’intérêt et la prise en compte des perceptions autour des espèces exotiques envahissantes, ainsi que les notions d’acceptabilité sociale et de démarche participative.