Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
18%

Lancement de la dératisation à La Réunion !

Depuis le mois de mai, les agents de la SEOR encadrent des bénévoles lors de chantiers participatifs visant à dératiser l’habitat de l’Echenilleur de La Réunion.

Lancement de raticide par lance-pierres lors d’un chantier participatif © Carole ROBERT

Des actions antérieures au Life BIODIV’OM

En 2018, une centaine de bénévoles, âgés de 18 à 70 ans sont venus prêter main forte aux équipes de la SEOR. Grâce à ces chantiers participatifs effectués depuis 3 ans sur le massif forestier de la Roche-Ecrite, la population est estimée à 37 couples en 2018 et a réussi à produire 25 poussins lors de la saison 2018-2019.

L’impact des rats

Le rat noir et le rat surmulot sont des espèces exotiques envahissantes qui ont été introduites par l’Homme. Présents sur plus de 90% des îles, les rats ont un impact considérable sur les populations d’oiseaux marins mais aussi sur les plantes, les invertébrés, les reptiles terrestres ou les insectes. Possédant un régime alimentaire généraliste et une capacité d’adaptation importante à de nouveaux environnements, les rats sont une menaces importantes pour les populations d’oiseaux puisqu’ils prédatent les œufs, les juvéniles et dans certains cas les adultes et peuvent conduire en fonction des espèces à leur extinction.

La méthode de dératisation

Pour conserver le Tuit-tuit, la méthode utilisée consiste à renouveler le raticide dans une trentaine de postes d’appâtage. Ces postes, situés à 30m les uns des autres, principalement hors sentier, nécessitent un contrôle fréquent des équipes. A chaque contrôle, le salarié de la SEOR remplace le raticide tandis que les bénévoles utilisent des lance-pierres pour envoyer du raticide aux abords afin d’étendre la zone protégée.

Des débuts prometteurs

Depuis septembre 2018, les actions de dératisation sont effectuées dans le cadre du Life BIODIV’OM. Plus d’une quarantaine de personnes sont déjà venus participer et aider les agents de la SEOR lors de ces chantiers participatifs afin de protéger le Tuit-Tuit. La SEOR recherche toujours activement de nombreux bénévoles pour participer à ces chantiers. Vous pouvez-donc les contacter à cette adresse si vous êtes intéressés : benevoleseor@gmail.com ou vous inscrire sur leur doodle : https://doodle.com/poll/rr2y8cy3g9dyd4wx

www.seor.fr