Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
18%

Lancement de l’évaluation socio-économique des Mérous à Saint-Martin !

Du 22 au 28 Juin, Les agents de la Réserve Naturelle Nationale de Saint-Martin ont accueilli l’équipe du CERMES (Centre for Resource Management and Environmental Studies) de la Barbade afin de former les agents à la méthode d’évaluation socio-économique, SocMon.

Équipe CERMES en compagnie des agents de la Réserve Naturelle de Saint-Martin © AGRNSM

L’évaluation socio-économique

Présente dans les programmes européens LIFE, cette action a pour objectif d’évaluer l’impact social et économique des actions du programme Life BIODIV’OM. Pour cela, des questionnaires sont effectués et soumis aux acteurs et aux populations locales afin notamment d’évaluer la connaissance et la perception des espèces et des habitats ciblés par le programme et permettront également de mesurer les bénéfices sociaux et économiques des actions du projet. Plusieurs thématiques seront donc abordées telles que les emplois, la qualification des salariés, l’économie verte, le développement durable, les activités écoresponsables ou la dynamique territoriale.

Pour rappel, à Saint-Martin, les espèces ciblées par le Life sont le Mérou de Nassau et le Mérou géant.

La méthode SocMon

La méthode SocMon (Socio-economic Monitoring for Coastal Management) développée par le CERMES de l’Université de West Indies à la Barbade est une méthode spécifique permettant d’évaluer les impacts socio-économiques.

Cette méthode cible principalement les populations côtières et étudie notamment les relations entre ces populations et le milieu marin qu’elles exploitent ou qui est mis en protection.

La méthode a déjà été utilisée dans les Caraïbes, notamment à Anguilla, à la Barbade, la Dominique, Grenade, la Jamaïque ou Sainte-Lucie mais également sur d’autres sites en Amérique Centrale, dans le Pacifique, l’Asie du sud ou l’Océan Indien.

www.socmon.org