Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
18%

Le GEPOG débute les actions sur le Niaouli !

Le vendredi 25 octobre, les agents du GEPOG et leurs bénévoles se sont rendus sur la parcelle test du Centre Spatial identifiée au sein du Life BIODIV’OM afin de mesurer et marquer 200 Niaoulis.

Suivi et marquage des Niaoulis © M.ROGER, A.STIER

Le Niaouli, une menace pour les savanes

Le Niaouli (Melaleuca quinquenervia) est considéré comme une des espèces végétales exotiques envahissantes les plus problématiques pour la conservation des savanes littorales guyanaises. Importé d’Australie, cette espèce vient assombrir les espaces ouverts et envahit les savanes. Sa capacité à résister aux feux et à produire plus de 20 000 000 de graines par an fait du Niaouli une espèce redoutable et envahissante, menaçant les savanes guyanaises.

Marquage et mesure des Niaoulis

Le 25 octobre, le GEPOG et leurs bénévoles ont donc procédé aux premiers suivis sur les parcelles de Niaoulis. Suite à la venue des experts de Floride, les agents du GEPOG ont soigneusement sélectionné les arbres destinés à être traités selon le protocole établir avec les experts. Le suivi des arbres identifiés avec les experts en Septembre a également été effectué afin d’avoir un aperçu de l’efficacité des techniques de traitement.