Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
30%

Le GEPOG met en lumière les espèces emblématiques de Guyane

Le vendredi 13 mars 2020, le GEPOG a organisé une soirée au sein des locaux de l’association pour présenter au grand public les espèces emblématiques de Guyane et effectuer un focus sur le Mérou géant, espèce menacée au niveau mondial et présente dans les eaux de Guyane.

Mérou géant © Wolfgang POLZER

Les poissons emblématiques

La Guyane abrite une faune littorale et marine particulièrement diversifiée en raison de ses eaux riches en nutriments, mais aussi grâce à sa mangrove bien préservée qui joue un rôle de nourricerie et de nurserie pour de nombreuses espèces.

A cette occasion, plusieurs espèces ont été présentées au public : le Mérou géant, la Carpe rouge et le Tarpon de l’Atlantique qui sont très prisés par la pêche sportive, mais aussi le groupe taxonomique des raies et requins dont le Requin baleine, la Raie manta ou encore le Requin soyeux. L’Ifremer était représenté par Yann Rousseau, ichtyologue, qui a présenté la complexité d’étudier les larves de poissons ainsi que la diversité d’espèces observées dans les estuaires et abords de mangroves. Malgré les nombreuses heures passées à collecter et identifier les larves, Yann Rousseau n’a jamais observé de larve de Mérou géant.

Focus sur le Mérou géant

Cette soirée s’inscrivant dans le cadre du projet Life BIODIV’OM, un exposé sur le Mérou géant et les actions mises en place pour l’étudier et le préserver a été réalisé. Ce fut également l’occasion de valoriser plusieurs outils de communication dont la plaquette de présentation du projet, le clip de sensibilisation sur le Mérou géant ainsi que l’exposition itinérante.

Près d’une trentaine de personnes était présente comprenant des adhérents de l’association, visiteurs, services de l’Etat, mais aussi des pêcheurs et associations de pêche. La présentation a ensuite laissé place à un temps de questions/réponses avec le public. Les participants ont été particulièrement intéressés par le cycle de vie du Mérou géant, notamment sur son développement en mangrove, sa migration vers les habitats plus au large ainsi que sur sa reproduction. Ce temps d’échanges a aussi permis d’aborder la réglementation locale, que ce soit sur la définition de ses termes ou de son application.

Le GEPOG a aussi fait la promotion de l’application d’une démarche collaborative dans le cadre d’initiatives visant la gestion des ressources marines, comme engagée à travers le Life BIODIV’OM.

www.gepog.org