Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
50%

Le GEPOMAY recherche des bénévoles pour protéger le Crabier blanc

A Mayotte, Le Groupe d’Études et de Protection des Oiseaux de Mayotte (GEPOMAY) lance un appel à bénévoles pour 2022 dans le but d’accompagner les équipes au sein des mangroves et de participer à la lutte contre le rat !

Protocole dans la mangrove © GEPOMAY

Protéger le Crabier blanc du Rat noir

Le Crabier blanc niche à la cime des palétuviers de certaines mangroves à Mayotte. En 2021, la  population reproductrice sur le territoire était estimée à 281 couples (environ 40% de la population mondiale estimée). Menacée par la dégradation de ses habitats, l’espèce est aussi impactée par le Rat noir introduit par l’Homme. Provoquant un dérangement lors de la nidification, le Rat noir, connu pour prédater les œufs de nombreux d’oiseaux, est suspecté de consommer les œufs du Crabier blanc.

Depuis 2019, le GEPOMAY déploie des pièges mécaniques A24 Good Nature© sur certains sites de reproduction du Crabier blanc, afin de limiter l’impact des Rats noirs sur l’espèce.

En 2022, trois mangroves sont contrôlées par les équipes du GEPOMAY. Afin d’assurer cette opération de façon optimale et de permettre au grand public de découvrir les mangroves de Mayotte, l’association est à la recherche de bénévoles pour les accompagner sur le terrain et ainsi participer à la conservation d’une espèce menacée, tout en améliorant la recherche sur la lutte contre les rats par des méthodes non-chimiques.

Les objectifs de la mission :

  • Accompagner l’équipe du GEPOMAY et découvrir les mangroves
  • Poser et récupérer des « chewcards » (cartes à mâcher) pour déterminer la présence de rats
  • Contrôler les pièges mécaniques permettant de gérer la population de rats dans les mangroves
  • Participer aux missions de Capture-Marquage-Recapture de Rats noirs (Rattus rattus)

Qui peut y participer ?

  • Les sorties terrain dans les mangroves nécessitent de bonnes conditions physiques. Les mangroves sont des milieux fermés au sein desquels il est difficile de circuler pour atteindre les zones de reproduction de l’espèce.
  • Les sorties terrain se déroulent généralement la semaine. Il faut compter 3 à 5h le temps de circuler dans les mangroves.

Comment participer ?

Crabier blanc © Gilles ADT

02/02/2022