Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
22%

Le Life BIODIV’OM au village « Une bouteille à la mer »

Début Juin 2019, les agents de la Réserve Naturelle Nationale de Saint-Martin ont tenu un stand au sein du village « Une bouteille à la mer ». L’occasion de présenter les actions du Life BIODIV’OM en faveur des mérous sur le territoire.

Présentation des actions du Life BIODIV’OM au stand du Village © AGNRSM

Le village « Une bouteille à la mer »

Organisée par la Préfecture de Saint-Martin et Saint Barthélémy et la Collectivité de Saint-Martin, cette manifestation s’est déroulée le 7 et 8 juin sous la forme d’un village de stands mettant à l’honneur les actions et produits réalisés par les Saint-Martinois pour sensibiliser le grand public à la protection de l’environnement.

La Réserve Naturelle Nationale de Saint-Martin a donc naturellement tenu un stand au sein de ce village permettant ainsi de présenter les actions locales pour les mérous devant plusieurs classes d’écoles élémentaires et de lycée, des IME et autres visiteurs pendant deux jours.

La pollution plastique

Depuis son développement commercial, la production mondiale de plastique a augmenté de 620% en 40 ans. Facilité de mise en forme, faible coût, résistance, autant d’avantages qui ont contribué à son expansion. Dépassé par le phénomène et souffrant d’un manque de recyclage, de systèmes de collectes ou d’abandon dans la nature, on estime que plus de 13 millions de tonnes de déchets plastiques se retrouvent dans les océans chaque année sous forme de macro-plastiques ou micro-plastiques.

L’impact sur l’environnement est plus précisément sur la faune est direct : l’ingestion de macro-plastique par les oiseaux marins, cétacés, mammifères marins ou tortues marines est une cause de mortalité pour grand nombre de ces espèces. Les micro-plastiques quant à eux sont présents dans l’ensemble de la chaine alimentaire de l’écosystème marin.

Ces plastiques entrainent également le transport d’espèces invasives : poissons, algues, coquillages, bactéries, organismes appelés plastisphère de par leur association au plastique et représentent un danger pour l’équilibre de l’écosystème.

Enfin, ces plastiques sont une source de pollution chimique importante du fait de leurs composants, qui une fois ingérés, peuvent être extrêmement toxiques.

Le Life BIODIV’OM

Pour rappel, à Saint-Martin, les actions du programme Life BIODIV’OM sont centrées sur deux espèces de mérous, le Mérou géant et le Mérou de Nassau. Ces deux espèces sont principalement menacées par un manque de réglementation sur les territoires vis-à-vis de la pêche, la destruction des habitats tels que les récifs coralliens ou les évènements climatiques.

www.reservenaturelle-saint-martin.com