Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
18%

Le LIFE+ Forêt sèche en Guyane !

Les équipes du Life+ Forêt Sèche en mission en Guyane avec les agents du GEPOG © GEPOG

En mai 2019, deux agents du Life+ Forêt sèche de la Réunion sont venus accompagner les agents du GEPOG en Guyane afin d’offrir leur expertise sur certaines actions du Life BIODIV’OM.

Les savanes sèches de Guyane

Les savanes sèches de Guyane ne couvrent que 0.3% du territoire de Guyane et figurent parmi les habitats les plus rares du territoire. Peu étendues et très riches, ces savanes abritent plus de 18 espèces oiseaux menacées et servent d’habitat naturel à de nombreuses autres espèces patrimoniales.  Malheureusement, cet écosystème est actuellement menacé par deux espèces végétales introduites en Guyane et qui envahissent les savanes sèches, le Niaouli et l’Acacia mangium.

Au sein du Life BIODIV’OM, le GEPOG a pour objectif de mettre en place des méthodes de lutte afin de limiter l’expansion de ces espèces exotiques végétales envahissantes. Etant donné les usages actuels de l’Acacia mangium, le Life BIODIV’OM prévoit l’identification d’essences locales de substitution et des tests de production de ces essences. C’est sur ces aspects que le GEPOG a pu bénéficier de l’aide des experts du Life+ Forêt Sèche.

Le LIFE+ Forêt Sèche

Coordonné par le Parc national de la Réunion (PNRun), ce projet européen Life a débuté depuis 2014 pour une durée de 6 ans. L’objectif de ce programme est d’enrayer le déclin d’un patrimoine et d’une biodiversité unique au monde : la forêt sèche réunionnaise. Il fait suite à un premier projet Life Corexerun (www.lifecorexerun.fr/) qui avait déjà commencé à traiter des mêmes sujets.

Les actions du Life visent à étendre la forêt, rétablir l’interaction entre la faune et la flore, intégrer la strate herbacée dans la lutte contre les espèces exotiques envahissantes, réduire les coûts d’intervention en vue de pérenniser les actions, tout en associant la population réunionnaise à chaque étape du projet.

Etant donné l’expertise des agents du PNRun concernant la gestion des espèces exotiques végétales envahissantes et la production d’espèces végétales locales, une mission d’accompagnement a été effectuée en Guyane afin d’échanger sur les méthodes et partager les expériences entre les deux projets LIFE.

Le Life BIODIV’OM

Le Life BIODIV’OM encourage les échanges entre les acteurs de l’environnement afin de renforcer les compétences de chacun. Dans ce sens, des comités scientifiques seront réalisés sur des thématiques communes aux différents territoires et des séminaires techniques seront effectués au cours des 5 ans du programme afin de pouvoir favoriser les échanges et améliorer la mise en place des actions de conservation sur chaque territoire.

Pour en savoir plus

www.savanes.fr

www.foretseche.re