Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
18%

Le Mérou géant : bilan depuis 2007

Depuis 2007, la Réserve Naturelle de l’Ile du Grand-Connétable déploie des efforts pour améliorer les connaissances sur le Mérou géant, espèce menacée mais encore présente en Guyane. L’heure est au bilan !

Capture de Mérou géant lors des suivis scientifiques © GEPOG

Le Mérou géant

Considéré comme l’une des deux espèces de mérous les plus grandes au monde, le Mérou géant peut atteindre une taille de 2,50m pour un poids de 450kg. Il est présent dans les eaux tropicales de l’océan Atlantique, mais a quasiment disparu dans plusieurs localités comme le long de la côte ouest africaine et aux Antilles. L’espèce est actuellement classée « Vulnérable » sur la liste rouge de l’UICN.

Une espèce menacée

Victime d’une surpêche intensive dans les années 1980, l’espèce n’est retrouvée que dans la partie ouest de son aire de répartition. On estime que la perte de leurs effectifs représente 80% de la population mondiale.

L’espèce subit également les conséquences de la dégradation et la perte de ses habitats tels que les mangroves ou les récifs coralliens impactés par des menaces comme l’urbanisation ou le réchauffement climatique.

Bilan depuis 2007

Fruit de la collaboration entre la Réserve et l’Université de l’Etat de Floride et l’ONCFS, un suivi par marquage a été mis en place et une thèse de doctorat a été réalisée entre 2010 et 2014 (Artero, 2014). A ce jour, c’est près de 1 000 poissons qui ont été marqués, mesurés et pour certains pesés. A cela s’ajoute aussi des prélèvements biologiques, de contenus stomacaux et la recherche d’indices de reproduction.

Les données récoltées ont permis entre autres d’en connaître plus sur la distribution du Mérou géant en Guyane, d’estimer l’âge des animaux et d’identifier les proies ciblées par l’espèce. Des travaux en génétique ont aussi montré que les stocks du Brésil et de la Guyane étaient liés et donc dépendants suggérant alors la mise en place d’une politique de gestion internationale de l’espèce.

Pour en savoir sur les résultats obtenus : http://www.reserve-connetable.com/wp-content/uploads/2015/12/These_Merou.pdf

www.gepog.fr