Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
22%

Les Crabiers blancs de retour dans leurs mangroves !

En Fin novembre 2019, le GEPOMAY a effectué leur troisième vol ULM de la saison 2019-2020 dans le but de terminer l’identification des héronnières et de caractériser leurs déplacements. Un troisième vol qui a permis de statuer sur la présence de l’espèce dans les mangroves dans lesquelles était présente l’espèce l’année dernière.

Crabier blanc © Côme BERINCHY/GEPOMAY

Un troisième vol ULM

Pour la saison 2019-2020, un premier vol ULM a été effectué en aout et avait permis de confirmer l’installation de héronnières sur trois sites de reproduction parmi les cinq connus. A première vue, seuls des hérons garde bœufs étaient installés. En octobre, le second vol confirmait le début de la saison de reproduction de l’espèce à Mayotte. L’espèce a débuté sa reproduction dans les mangroves de Chiconi-Mangajou et Ironi Bé mais n’avait pour le moment pas été observé dans les mangroves de Dzoumogné, Ambato et Malamani alors que l’espèce y nichait l’année dernière. Plusieurs causes étaient suspectées, notamment le dérangement de par la présence de nuisances sonores.

Grace à ce troisième vol, le GEPOMAY confirme la présence de l’espèce dans les mangroves de Dzoumogné et Malamani. Chacune des colonies est restée dans sa mangrove d’origine, mais s’est déplacée par rapport aux années précédentes. Les raisons d’un tel déplacement sont encore inconnues mais peuvent être les dérangements humains. Seule la mangrove de la lagune d’Ambato ne présente actuellement pas encore de Crabiers blancs mais il est à noter que ces derniers avaient été observés tardivement la saison dernière.