Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
18%

Mission de coordination en Guyane !

Du 4 au 8 novembre, la coordinatrice du Life BIODIV’OM s’est rendue sur place afin de réaliser le suivi des actions en compagnie des équipes locales. L’occasion de participer aux actions de gestion des espèces exotiques envahissantes avec le GEPOG, partenaire du LIFE en Guyane.

Gestion des EEE par l’équipe du GEPOG en compagnie de la coordinatrice du Life BIODIV’OM © GEPOG

Gestion des espèces exotiques envahissantes

La coordinatrice du Life BIODIV’OM sur le sujet des savanes en Guyane (GEPOG) accompagnée de la coordinatrice nationale (LPO) en mission de coordination en Guyane, ont participé à des opérations de gestion des Acacia mangium sur la savane des Pripris de Yiyi ce mardi 5 novembre 2019. Il s’agissait de prêter main forte à l’association SEPANGUY et à la mairie de Sinnamary, les deux co-gestionnaires de ce site propriété du Conservatoire du Littoral.

L’occasion également d’aller sur le site de test du protocole de gestion du Niaouli où les arbres ont été marqués en septembre en vue de tester différentes techniques de gestion.

Une coordination nationale

Le Life BIODIV’OM est un programme européen déployant des actions sur cinq régions ultrapériphériques au sein desquelles des bénéficiaires réalisent les actions de conservation et de protection du projet. C’est donc le cas de la SEOR et du PNRun à La Réunion, du GEPOMAY à Mayotte, du GEPOG en Guyane, de l’AGRNSM à Saint-Martin et du PNM en Martinique. Afin de pouvoir gérer les délais, le déroulement des actions et le respect des budgets associés au programme, la coordination nationale du programme Life a été confiée à la LPO, forte d’une expérience sur de nombreux programmes européens.

Des visites régulières

Afin de pouvoir s’assurer du bon déroulement des actions, le projet prévoit des missions de coordination dans tous les territoires ciblés par le projet au cours des 5 ans. Ces missions permettent de faire un point sur les avancées du projet, d’organiser des ateliers sur des thématiques communes et de rencontrer les nouvelles personnes embauchées sur le programme.