Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
40%

Première campagne test de piégeage des prédateurs en Martinique

En avril 2021, le Parc Naturel Régional de Martinique a organisé une première campagne test de piégeage mécanique des prédateurs du Moqueur gorge blanche afin de tester l’efficacité et l’efficience des méthodes de régulation de la prédation décrites dans le protocole élaboré par le PNRM et ses partenaires dans le cadre du Life BIODIV’OM.

Piège A24 © PNRM

Installation de 10 pièges mécaniques

Afin d’optimiser la préparation des prochaines campagnes de piégeage prévues sur la période 2021-2023, le PNRM et ses partenaires locaux ont débuté le déploiement de ce protocole sur un périmètre expérimental. Pour cela, 10 pièges mécaniques A24 ont été installés sur la presqu’île de la Caravelle (5 sur le site de Pointe Rouge + 5 en lisière de forêt de la RNNC et du Château Dubuc).

Les pièges A24 Goodnature sont des pièges mécaniques automatiques, autonomes, robustes et sans poison. Ces derniers fonctionnent grâce à un système de bombonne de gaz de CO2 sous pression qui se déclenche lorsqu’un rat ou une mangouste entre dans le piège

Ensuite, le suivi des captures a été réalisé à intervalles réguliers de 10 à 15 jours.

Pose d’un piège par le PNRM © PNRM

Un bilan positif en chiffre

  • 40 jours de test
  • 10 pièges A24
  • 4 suivis
  • 80 déclenchements des pièges A24
  • 75% de rats et 25% de mangoustes (D’après les retours d’expérience antérieurs (Life + CAP DOM, projet DiSC, Campagnes ONF, etc.) et les données de vidéosurveillance (piège photographique).
  • 60 rats et 20 mangoustes (estimation)