Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
62%

Rencontres et échanges autour du nouveau portail naturaliste Faune-Mayotte !

Le 2 décembre, le GEPOMAY a organisé une matinée de présentation sur la nouvelle plateforme de sciences participatives Faune-Mayotte au Pôle d’Excellence Rural à Coconi. L’occasion de présenter l’outil, l’application et les enjeux associés mais également d’effectuer le second comité de validation du portail.
Comité de validation Faune-Mayotte – GEPOMAY

Un bon démarrage pour Faune-Mayotte

Ouvert depuis septembre 2022, le portail compte déjà près de 80 observateurs inscrits et plus de 1200 observations transmises dont 87% de données d’oiseaux.

Côté validateurs, plus de 20 membres sont inscrits et participent à la validation des données transmises sur la plateforme Faune-Mayotte.

Au total, 17 personnes ont répondu présent à cette matinée de présentation et d’échanges autour du portail Faune-Mayotte dont certaines représentantes de structures telles que le Conservatoire du Littoral, le Parc naturel marin de Mayotte, les Naturalistes de Mayotte, l’Établissement Public National de Coconi, la Direction de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt de Mayotte, le bureau d’étude Eco-MED Océan Indien, l’Association Mangrove Environnement (AME), le Centre de Formation Professionnelle et de Promotion Agricole (CFPPA), le comité français de l’UICN, le GAL nord et centre de Mayotte, la Communauté de Communes du Sud de Mayotte (CCSud) et Jardin de M’tsangamouji.

Utilisation de l’application sur le terrain – Mariane HARMAND/GEPOMAY

Un nouvel outil en faveur de la biodiversité mahoraise

En septembre dernier, la LPO et le GEPOMAY dévoilaient une toute nouvelle plateforme naturaliste en Outre-mer. Après l’émergence de Faune-Guyane, Faune-Reunion et Faune-Martinique dans le cadre du projet européen LIFE+ CAP DOM, mené de 2010 à 2015, la plateforme Faune-Mayotte voit ainsi le jour dans le cadre du projet européen Life BIODIV’OM.

Faune-Mayotte est ainsi le tout nouveau portail de sciences naturalistes qui permet à toute personne de transmettre les observations de terrain, depuis son smartphone en direct via l’application NaturaList (Google StoreApple Store) ou sur son ordinateur via le site web www.faune-mayotte.org. Oiseaux, reptiles, amphibiens, mammifères, insectes, c’est toute la faune mahoraise qui peut désormais intégrer ce nouveau portail. Toutes ces observations ont pour but d’être utilisées afin d’améliorer les connaissances des espèces et d’assurer la mise en place d’actions de protection et de gestion efficaces en faveur du patrimoine naturel.

Présentation de Faune-Mayotte – GEPOMAY

Le comité de validation

Chaque donnée est validée par des experts naturalistes spécialisés dans la faune mahoraise, bénévoles ou partenaires du projet tels que le GEPOMAY pour les oiseaux. Sans ces validateurs, le portail ne pourrait donc pas fonctionner : il est primordial d’identifier des validateurs investis et de se réunir régulièrement pour assurer le suivi régulier des données.

Faune-Mayotte compte déjà près de 80 observateurs inscrits et plus de 1200 observations