Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
30%

Reportage sur le Mérou géant à la Réserve Naturelle de l’Île du Grand-Connétable

Samedi 12 septembre, une pêche scientifique au Mérou géant a eu lieu dans la Réserve Naturelle de l’Île du Grand-Connétable. Des agents de la Réserve et du GEPOG, deux pêcheurs plaisanciers ainsi qu’un journaliste y ont participé.

Tournage du reportage à la RNN du Grand-Connétable © GEPOG

Un reportage sur le site remarquable de la Réserve Naturelle de l’Île du Grand-Connétable

La Réserve Naturelle de l’Île du Grand-Connétable est située en Guyane française, à une quinzaine de kilomètres de l’embouchure du fleuve Approuague. Elle se distingue par sa silhouette et représente aujourd’hui un sanctuaire pour les oiseaux marins et la biodiversité marine. La réserve abrite des espèces emblématiques de Guyane, comme le Mérou géant ou la Tortue verte, mais également une multitude d’espèces de poissons représentative des eaux peu profondes des côtes guyanaises.

Pour faire connaître ce haut lieu de la biodiversité, Pierre-Olivier Pradinaud, producteur et réalisateur au sein de la société Tic Tac Prod, a donc accompagné les agents de la Réserve lors d’une journée de pêche scientifique au Mérou géant. Son reportage sera prochainement diffusé dans Les témoins d’Outre-mer, un programme transmis par France 3.

La première pêche scientifique de l’année pour suivre les tailles des populations de Mérou géant

Mesures d’un Mérou géant pêché © GEPOG

Les pêches scientifiques de Mérous géants s’inscrivent dans le plan de gestion de la Réserve Naturelle de l’Île du Grand-Connétable. Elles permettent de suivre les tailles des populations présentes sur ce site. Vingt-trois Mérous géants ont pu être mesurés lors de cette pêche scientifique du samedi 12 septembre dernier. Le plus grand Mérou géant capturé mesurait 157cm de longueur à la courbe pour 105cm de circonférence, soit un poids estimé à 95kg. Le plus petit Mérou géant capturé mesurait 84cm de longueur à la courbe pour 60cm de circonférence, soit un poids estimé à 30kg.

Lors de ces pêches scientifiques, toutes les précautions sont prises pour que les Mérous géants puissent repartir dans les meilleures conditions après avoir été relâchés. Ils sont pêchés à l’aide d’hameçon circle hook sans ardillon qui s’accrochent à la mâchoire du poisson et qui peuvent se décrocher facilement, sans que le poisson ne soit blessé et que ses organes vitaux ne soient touchés. La manipulation est sans douleur pour l’animal et l’opération se déroule en quelques minutes afin que le poisson soit remis à l’eau le plus rapidement possible.

L’implication de pêcheurs plaisanciers bénévoles au projet

Pour la réalisation de ces pêches scientifiques, le GEPOG a fait appel à des pêcheurs plaisanciers bénévoles qui apportent un soutien technique non négligeable à la mission. Ces pêcheurs, habitués à capturer et à relâcher des Mérous géants, notamment dans le cadre de concours de pêche, acceptent de partager leur savoir faire et participent pleinement au bon déroulement de ces pêches scientifiques. Leur participation bénévole est un moyen de les impliquer dans la gestion durable et concertée de l’espèce. Par ailleurs, trois autres pêches scientifiques doivent être organisées avant la fin de l’année et d’autres pêcheurs plaisanciers seront sollicités pour y participer.

Pour en savoir plus sur les actions mises en place pour protéger le Mérou géant

18/09/2020