Menu
Protégeons la biodiversité menacée des Outre-mer
22%

Suivi des actions pour la protection du Tuit-tuit

Le 28 novembre, la Société d’Etudes Ornithologiques de La Réunion et le Parc naturel de La Réunion organisaient en compagnie de la coordinatrice nationale du Life BIODIV’OM et du contrôleur de gestion des programmes LIFE à la LPO un comité technique dans le but de suivre les actions visant à protéger le Tuit-tuit.

Comité technique du Tuit-tuit en présence de la SEOR, PNRun et de la LPO © LPO

Une première année chargée

Pour cette première année de programme, la SEOR, soutenue par le PNRun ont mis en place des actions de dératisation visant à contrôler les populations de rats au sein de l’habitat du Tuit-tuit. Pour cela, des chefs de brigades bénévoles ont été formés dans le but d’encadrer d’autres bénévoles lors de chantiers participatifs de dératisation. De cette manière, la gestion des espèces exotiques envahissantes pourra être réalisée de manière durable afin de permettre à la population de Tuit-tuit de s’agrandir. C’est aussi une façon optimale pour impliquer les populations locales dans la protection de l’espèce et de les sensibiliser aux menaces qui pèsent sur cette dernière.

Une année 2020 tout aussi dense

Afin d’assurer la pérennité de l’espèce et compte-tenu de sa faible superficie au sein du Massif de la Roche-Ecrite, des actions de translocation sont prévues afin dans un premier temps de renforcer les populations existantes en favorisant les échanges d’individus et dans un second temps de créer un nouveau noyau viable de l’espèce sur un site où l’espèce est absente actuellement mais où d’anciennes traces de la présence de l’espèce ont été observées.

Cette action phare nécessite cependant un travail préliminaire conséquent en ce qui concerne le choix du nouveau site de translocation mais également à propos de la méthode à utiliser pour réussir efficacement cette action.

Bilan lors du comité technique

Le 28 novembre, les différents acteurs ont ainsi effectué un comité technique visant à faire le point sur les avancements des actions et à discuter des actions futures à venir pour 2020. La coordinatrice nationale du Life BIODIV’OM a ainsi pu faire le point avec les équipes locales lors de son déplacement durant cette mission de coordination sur l’île de La Réunion.